Aller au contenu

« Conduite à tenir : la procédure de signalement des violences sexuelles – dérogation au secret médical et professionnel »

Mardi 26 AVRIL 2016 de 9H à 17H
Hôpital Ste Marguerite

Formation organisée par le CRIR-AVS

Intervenants-formateurs :
Dr Daniel GLEZER, Psychiatre, expert près la cour d’appel d’Aix en Pce
Mme Caroline KAZANCHI, Juriste
Mme Aurélie MAQUIGNEAU, Psychologue clinicienne.

Situation, constat motivant la demande :
Qu’il s’agisse de violence agie ou subie, tout professionnel peut à un moment donné être confronté à une situation à risque, une inquiétude, pour son patient ou un tiers. La procédure de signalement est l’une des rares dérogations au secret médical et/ou professionnel et elle est règlementée. Cette formation vise à donner les bons outils et les bons repères aux professionnels susceptibles d’être confronté à ces situations difficiles.

Comment intégrer la possibilité du signalement dans la relation et la prise en charge, afin de préserver la position du professionnel et le lien avec le patient.

Objectifs :
Acquérir des connaissances vis-à-vis de la procédure judiciaire de signalement
Repérer des facteurs de risque
Identifier les lieux de réseau et de ressources
Dépasser et maitriser ses appréhensions par rapport au discours (déni, mensonge, provocation, appel à l’aide)
Travailler sur ses attitudes et contre-attitudes dans ce type de prise en charge.
Programme :

  • Aspects légaux
  • Le secret médical et ses dérogations
  • Le secret professionnel et ses dérogations
  • Situations concrètes
  • Conséquences (juridique, sociale)

Eléments de la relation auteur-victime et éléments de dynamiques familiales
Eléments de la relation soignant/soigné ou professionnel/usager
Facteurs de risque violence agie et/ou subie
Eléments de repérage des situations de violences sexuelles.

Personnel concerné :
Médecin, Psychologue, Infirmier, Aide soignant, Assistante sociale, Ergothérapeute, Psychomotricien, Educateur.

%d blogueurs aiment cette page :