Aller au contenu

Théâtre : LE MUR

 Le 23 novembre 2012 à 19h & Le 26 novembre 2012 à 20h

A l’Espace des diversités et de la laïcité,

38 rue d’Aubuisson, 31000 Toulouse
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Évènement organisé par la cie de théâtre les Anachroniques

 LE MUR
D’après Itziar Pascual
Mise en scène : Matthieu Pouget
Traduction : Emmanuelle Garnier
Comédiennes : Laura Barrado, Hegoa Garay et Leonor Harispe
Technique : Jean-Paul De Sa
Musique : Jodël Grasset-Saruwatari
Photographe : Benedyct Antifer
A l’occasion de la journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes, la cie de théâtre les Anachroniques présente Le mur, bien réel, qui sépare les appartements de Mujer et de Maria Amparo, est aussi ce mur de silence et de honte qui entoure la question de la violence entre hommes et femmes. Malmenée par un mari misogyne et un fils violent, Maria Amparo se réfugie dans un monologue intime auquel répond, en écho, de l’autre côté de la cloison, le monologue de Mujer. Mujer, écrivain et témoin de ce drame de la vie quotidienne, est prise au piège de ses propres contradictions, entre révolte et peur, confort de silence et désir de dénoncer. Désir aussi d’une communication qui s’avèrera difficile et limitée.

 Le 23 novembre 2012 à 19h.

A l’Espace des diversités et de la laïcité,

38 rue d’Aubuisson, 31000 Toulouse
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

 

Le 26 novembre 2012 à 20h

A la Fabrique Culturelle, Université Toulouse 2 le Mirail, 5 allées Antonio Machado, 31058 Toulouse cedex 9
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Renseignement, réservation : 06 23 28 09 30

Un débat suivra les représentations.
Depuis 1999, le 25 novembre est officiellement considéré par les Nations Unies comme la « Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes ». Cette journée est l’occasion de mettre l’accent sur les différentes violences sexistes dont sont victimes les femmes : violences conjugales, violences intra-familiales, violences sexuelles, violences psychologiques, violences physiques, … La liste est longue, et trahit également la transversalité, la profondeur de ce phénomène, qui continue de toucher tous les âges, toutes les cultures et toutes les catégories sociales. Rappelons qu’en France au cours de l’année 2011, 146 personnes sont décédées, victimes « directes » de leur partenaire ou ex-partenaire de vie : soit un homicide commis tous les deux jours et demi au sein du couple.

La pièce de théâtre, Le mur est une initiative originale pour dénoncer les violences faites aux femmes et sensibiliser la société, toute la société, victime, témoin ou simple spectateur. Ainsi, Le mur peut être un « outil » à disposition des pouvoirs publics et des associations d’aide aux femmes victimes de violence pour aborder ce sujet différemment et contribuer à déclencher la parole. Une discussion avec des acteurs associatifs, culturels, artistiques, universitaires ou institutionnels suivra chaque représentation.

 Téléchargez l’affiche

Cie les Anachroniques
Administration – Développement – Communication
06 23 28 09 30

%d blogueurs aiment cette page :